Un écolier sur cinq fait appel aux Services auxiliaires scolaires

jeu, 15. fév. 2018

Les Services auxiliaires scolaires Glâne-Veveyse ont 30 ans cette année. Leurs thérapeutes croulent sous les demandes. Interview de leur directeur, Jean-Luc Gross, qui fait ce constat: «Logopédiste, c’est un métier d’avenir.» FRANÇOIS PHARISA

Il y a trente ans, la Glâne et la Veveyse se dotaient d’un service venant en aide aux élèves en matière de psychologie et de logopédie. Une exigence de la Loi scolaire votée par le Grand Conseil fribourgeois en 1983. Le personnel thérapeutique se limite alors à cinq logopédistes et deux psychologues pour quelque 3300 élèves dans les deux districts.

Aujourd’hui, les Service auxiliaires scolaires Glâne-Veveyse (SAS-GV), renommés dernièrement en Services de logopédie, de psychologie et de psychomotricité de la Glâne-Veveyse (SLPP-GV), dont le budget…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.