Un fort attachement à la tradition

sam, 30. sep. 2017

Aujourd’hui, Jean-Claude Favre dit au revoir à ses pâturages. Pour sa 30e Désalpe de Semsales, le paysan et sa famille ont revêtu bredzon ou dzaquillon et fleuri le troupeau pour défiler.

REAL RAEMY

TRADITION. Il est là, derrière la porte de la grange. Lui, c’est le train de chalet. Le bois naturel est recouvert d’un vernis foncé, alors qu’il devrait traditionnellement être teinté en bleu. Peu importe. Ce char va emmener Jean-Claude Favre et son troupeau vers leur 30e Désalpe de Semsales. Aujourd’hui, le trajet de cinq heures entre Les Paccots et le domaine familial du Crêt sera festif.

Après trois mois passés à l’alpage, Jean-Claude Favre ramène son cheptel à la ferme, qu’il a ralliée dernièrement pour les préparatifs. Sillonner les routes de la région, il connaît: «J’y passais déjà…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Etre salarié plutôt que rentier, par le stage de réinsertion

Un accident, une rupture, un burnout. Nul n’est à l’abri d’un revers susceptible de bouleverser sa vie, et sa vie professionnelle. Avec la 6e révision de l’assurance invalidité, désormais, la réinsertion prime la rente.