Un manque de consistance

jeu, 14. déc. 2017

Le Grand Conseil a porté un regard critique mardi sur le programme gouvernemental et plan financier de la législature, concocté par le Conseil d’Etat. Même si l’idée de confier à un organisme extérieur une étude prospective sur l’avenir a été louée.

«Les résultats ont le mérite de dire sans ambages la réalité», a souligné Claude Brodard (plr, Le Mouret). Le PIB est faible, la fiscalité est pesante, le développement des transports publics a pris du retard. Alors que les moyens financiers le permettent, le Conseil d’Etat doit tout faire pour changer cette situation, a plaidé Hubert Dafflon (pdc, Grolley), louant au passage la gestion rigoureuse des fonds publics.

Les voix les plus critiques sont venues des groupes socialiste et UDC. «C’est un catalogue d’idées sans vraie priorité, sans…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...