Un nouveau coup dur pour l’imprimerie Saint-Paul

sam, 04. nov. 2017

Entre 25 et 30 postes seront supprimés dans le secteur de l’impression du groupe Saint-Paul. Ses trois imprimeries, dont GlassonPrint, fusionneront au 1er janvier 2018.

ÉCONOMIE. Le verdict est tombé: c’est 25 à 30 postes qui seront supprimés à l’imprimerie Saint-Paul. Terrible coup dur pour les collaborateurs de ce secteur d’activité. «Nous privilégierons les départs naturels, mais nous ne pourrons pas éviter des licenciements. Ils seront prononcés d’ici la fin de ce mois», assène Thierry Mauron, directeur du groupe Saint-Paul.

Une décision motivée par des raisons économiques. La branche est en crise. En Suisse, de 2005 à 2015, on est passés de 30 600 travailleurs à 15 600, selon les statistiques de Viscom.

L’imprimerie Saint-Paul n’a pas échappé à cette évolution: de plus de 200…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.