Une atmosphère et du vide tout autour

sam, 13. Jan. 2018

Guillaume Prin signe sa première création à Nuithonie. BleuNuit Hôtel installe une atmosphère de film noir, glauque et pesante. Et c’est à peu près tout.

ÉRIC BULLIARD

L’intention semble claire: créer un malaise et rappeler l’ambiance des films noirs américains. Bleu Nuit Hôtel, que le Fribourgeois Guillaume Prin (connu d’abord comme comédien) crée à Nuithonie avec sa compagnie AGP, se déroule dans une atmosphère glauque et poisseuse, au parfum des années 1970.

L’hôtel en question, décati à souhait, suinte l’ennui et la misère: àl’évidence, le metteur en scène a soigné la reconstitution, jusqu’aux lumières, aux costumes, aux objets. Mais il donne l’impression de s’en contenter.D’accord, il aime tellement le cinéma qu’il multiplie les clins d’œil, d’accord, il réussit à installer une…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...