Une bande-son ténébreuse pour s’enfoncer dans la nuit

jeu, 25. Jan. 2018

MUSIQUE
Black Rebel Motorcycle Club

WRONG CREATURES
PIAS/Musikvertrieb

Deux voix lancinent tour à tour sur des envolées de guitares garage. La rythmique accélère rarement au-delà d’un midtempo hypnotique. Pour les yeux comme pour les textes, le noir est omniprésent, genre cuir de peau et dur à cuire, version sombre. Pour son huitième album, Black Rebel Motorcycle Club revient, pour certains, à ses origines, vers l’an 2000, période prémonitoire de Whatever happened to my rock’n’roll (punk song). Pour d’autres, le trio natif de San Francisco lorgne vers de nouvelles expérimentations soniques. C’est dingue comme les avis peuvent diverger.

Hormis l’axiome qui veut «de toute façon, c’est mieux en concert», Wrong creatures et ses douze complaintes ténébreuses décevra ceux qui s’attendent à des…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.