Une carmélite à la cabane

mar, 19. déc. 2017

Dans le livre Lescarnets detanteYvonne publié aux Editions La Sarine, Micheline Repond retrace la vie d’Yvonne Pittet, tenancière de la cabane de Bonnavaux entre 1945 et 1968. La cabane est à l’époque une pension pour convalescents et vacanciers. Dans cette chronique, l’auteure propose une extension du livre, avec la participation de témoins privilégiés.

Parmi les habitués de Bonnavaux, une religieuse est présente sur plusieurs photos. Il s’agit de Sœur Gabrielle, carmélite et nièce de tante Yvonne. Une femme au caractère jovial et bien trempé.

Sœur Gabrielle est l’une des nombreuses nièces de tante Yvonne. Jean Déforel a eu de nombreux contacts avec cette cousine: «Maman était sa marraine et était très attachée à elle. Je me souviens d’une anecdote alors qu’elle n’était pas encore…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une gravière qui refait surface crée des remous à Botterens

L’ouverture prochaine de la gravière de Champ-Vuarin a surpris de nombreux voisins. A leur demande, une séance d’information aura lieu ce soir avec l’exploitant, Grisoni-Zaugg. L’ancienneté du permis de construire, délivré en 2000, soulève plusieurs questions.