Une gracieuse demoiselle

mar, 16. Jan. 2018

Pour 2018, Pro Natura a choisi de mettre en lumière l’hermine. Une remarquable chasseuse de campagnols qui n’en craint pas moins quelques prédateurs. Pour survivre, elle a donc besoin d’un paysage riche en cachettes. YANN GUERCHANIK

Il suffit d’une lettre ou d’une prononciation approximative pour faire passer le bel animal de la distinction à la raclure, de l’aristo à la canaille. Pour peu qu’on substitue son h par un v, l’hermine devient vermine, ce qui ne rend pas justice à cette gracieuse demoiselle, mise à l’honneur par Pro Natura.

L’organisation suisse de protection de la nature vient en effet d’élire animal de l’année (lireencadré)la Mustelaerminea, l’un des plus petits prédateurs de notre pays. L’occasion d’en savoir davantage sur ce mustélidé qui s’avère autrement plus…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...