Une initiative qui divise

jeu, 01. fév. 2018

Ce lecteur votera non à «No Billag».

Ainsi donc, l’UDC s’est prononcée largement pour un oui à l’initiative «No Billag». Chapeautée par les poids lourds zurichois Christoph Blocher et Roger Köppel et le Gruérien Jean-François Rime, cette prise de position est plus que surprenante pour un parti qui se revendique continuellement défenseur des valeurs qui font la Suisse! Quid de la solidarité et de la cohésion nationale?

Disparition de la RTS ou de Radio Fribourg? Pour eux cela ne semble pas être un problème. Même l’invasion probable de médias étrangers (un sujet pourtant sensible pour eux en d’autres occasions) ne semble pas les déranger. Quant à suivre Télé Blocher en Suisse romande… merci, on est déjà servis en émissions humoristiques!

Voter oui à «No Billag», ça rime à… plus rien!…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

La télécabine contrainte de tirer la prise

En manque de liquidités et en situation de surendettement, la société Télécabine Charmey - Les Dents-Vertes en Gruyère SA dépose le bilan. Le juge prononcera vraisemblablement la faillite.

La poursuite des activités aurait risqué de péjorer encore la situation financière de la société, entraînant l…