Une marche au nom de l’art, avec les yeux et l’esprit ouverts

jeu, 14. déc. 2017

De l’Allemagne à la Grèce, la Gruérienne Marinka Limat a tissé, seule et à pied, un lien entre deux pôles de la culture. Sa performance a duré plus de cinq mois et 3000 kilomètres. Retour sur ce pèlerinage artistique hors du commun.

ÉRIC BULLIARD

Elle sourit: «On s’en fout des kilomètres…» N’empêche qu’elle en a parcouru presque 3000. A pied, sac au dos, en cinq mois et demi, 163 jours exactement. Soit une moyenne de 18,4 kilomètres par jour, mais «on s’en fout», parce que là n’est pas l’essentiel. Parce qu’il s’agit bien d’une performance artistique et non sportive. Respect quand même.

De Kassel à Athènes, la Gruérienne Marinka Limat (née en 1983) a marché, certes, mais elle a surtout rencontré des gens et croisé des artistes. Son Kunstpilgerreise (pèlerinage artistique) a tracé une…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses