Une séance de «job dating» pour trouver un apprentissage

sam, 03. fév. 2018

Au CO de la Veveyse, à Châtel-Saint-Denis, une vingtaine de jeunes avaient quinze minutes pour attirer l’attention d’un recruteur.

FRANÇOIS PHARISA

Quinze minutes pour convaincre son futur employeur. C’est le principe du jobdating, transposant le modèle des rencontres pour célibataires. Mercredi soir au Cycle d’orientation (CO) de la Veveyse, à Châtel-Saint-Denis, ils étaient une vingtaine d’élèves de 3e année, futurs apprentis, à tenter leur chance auprès d’une dizaine d’entreprises.

Parmi eux, Anna, Agathe et Loan (voirci-dessous). S’ils ne se faisaient pas d’illusion quant à la probabilité de signer un contrat d’apprentissage dès ce soir-là, tous trois espéraient taper dans l’œil d’un recruteur et décrocher un stage pour ensuite, pourquoi pas, être engagés. Et sinon, «tant pis»,…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...