«Il va y avoir du rififi»

sam, 31. mar. 2018

Ce lecteur évoque la nouvelle donne au Conseil d’Etat.

Marie Garnier a pris congé devant le Grand Conseil de son activité au Conseil d’Etat, dans un discours d’une grande intelligence, empreint de cette incomparable sensibilité féminine. Elle n’a pas manifesté de dépit. Elle n’a pas eu la canine revancharde à l’endroit des maquignons qui se sont offert son scalp, dont un Américain disait à l’époque qu’il n’était que le trophée des ombres. Elle a, si l’on s’autorise une interprétation, usé de dents vertes, pas seulement en référence à sa fibre écologique, mais pour faire un clin d’œil au majestueux massif gruérien et ainsi, via une métaphore, oppose le durable gravé dans la pierre à l’éphémère de toute vie et de toute action.

Le succès le 25 mars de Didier Castella au deuxième tour de…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.