«Il va y avoir du rififi»

sam, 31. mar. 2018

Ce lecteur évoque la nouvelle donne au Conseil d’Etat.

Marie Garnier a pris congé devant le Grand Conseil de son activité au Conseil d’Etat, dans un discours d’une grande intelligence, empreint de cette incomparable sensibilité féminine. Elle n’a pas manifesté de dépit. Elle n’a pas eu la canine revancharde à l’endroit des maquignons qui se sont offert son scalp, dont un Américain disait à l’époque qu’il n’était que le trophée des ombres. Elle a, si l’on s’autorise une interprétation, usé de dents vertes, pas seulement en référence à sa fibre écologique, mais pour faire un clin d’œil au majestueux massif gruérien et ainsi, via une métaphore, oppose le durable gravé dans la pierre à l’éphémère de toute vie et de toute action.

Le succès le 25 mars de Didier Castella au deuxième tour de…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...