«J’ai conservé une vision décalée du monde»

jeu, 15. mar. 2018

Artiste peintre, musicien et galeriste, Julien Victor Scheuchzer est un personnage hors norme, aux multiples passions. A l’occasion de ses vingt ans de peinture, il parle sans ambages du chemin parcouru. Rencontre dans sa galerie à Bulle.

MARTINE LEISER

Lorsque Julien Victor Scheuchzer évoque sa peinture, on se met à percevoir le monde différemment. Il raconte les formes, les couleurs, la géométrie des paysages et s’exprime sur ses œuvres avec ce même langage figuratif qu’il rehausse d’une touche abstraite et fantaisiste.

«Il faut qu’il y ait de la spontanéité, une beauté qui vienne directement du geste, comme si le tableau avait été conçu dans l’urgence, mais il doit y avoir aussi de la précision. C’est un équilibre à trouver.» Il parle de l’île d’Ogoz, l’un des thèmes les plus courus…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...