«Son silence pour une pincée de billets»

jeu, 08. mar. 2018

Pierre Lemaitre

COULEURS DE L’INCENDIE
Albin Michel, 544 pages

Comment oublier Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre? La suite, Couleurs de l’incendie, se lit, ou plutôt se dévore avec la même frénésie et les mêmes haut-le-cœur. L’entredeux-guerres en France, banal enterrement d’un banquier évidemment richissime: tous les protocoles coincés de cette élite bourgeoise sont là. Déjà, les mensonges suent sous les voilettes des femmes bien pensantes et les chapeaux des hommes politiquement corrects. Cependant, lors de la cérémonie, un fait divers tragique perturbe tout ce beau monde tellement sûr de lui, n’ayant jamais de doute à sa certitude…

Dès lors, nous sommes au cœur de la mesquinerie, de la perversité de ce milieu arriviste qui tente de refaire fortune après la Première Guerre mondiale.…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Bulle, l’immobilier se déconnecte de la réalité

On construit toujours beaucoup à Bulle alors que le taux de vacance est en nette hausse.

D’importants projets sont pourtant en préparation, poussés par des promoteurs volontaristes.

Investisseurs institutionnels et observateurs en appellent à ralentir le rythme.

JEAN GODEL

ENQUÊTE. A Bulle, les immeubles continuent de pousser comme des champignons après la pluie. Pourtant, les conditions du marché de l’immobilier ont changé. Ainsi le tau...