«Une visite industrielle»

jeu, 29. mar. 2018

A propos de la forêt de Bouleyres et de son utilisation.

C’est le printemps. Afin d’inaugurer cette nouvelle saison, j’ai décidé de traverser la forêt de Bouleyres pour prendre un bain de nature. Mal m’en a pris.

J’ai marché, pendant presque toute ma promenade, sur des chemins dernièrement bétonnés. Comme je regrettais les chemins en terre battue, suffisants pour les camions, les tracteurs, les voitures, les cavaliers, les vélos, les coureurs, les poussettes, les piétons et les chiens, j’en ai déduit, peut-être cavalièrement, que nos autorités sont tombées sous le charme et les arguments des entreprises de construction de routes.

Je me suis imaginé le monologue de ces messieurs les entrepreneurs: «Vous n’aurez plus besoin de boucher les trous des chemins, la circulation sera plus fluide,…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.