Avec des envies renouvelées et en tous sens

jeu, 29. mar. 2018

Feu! Chatterton

L’OISELEUR
Universal

«C’est étrange… La nuit tombe comme la pluie sur nos têtes nues.» Arthur Teboul parle, d’une voix presque à bout de souffle. Ouverture en douceur, en attendant «que le volcan s’éveille», comme l’annonce Grace, l’intense deuxième titre. Après le succès du premier album et de ses concerts explosifs, Feu! Chatterton n’a guère attendu pour enchaîner avec L’oiseleur, ce deuxième disque bourré d’envies et d’explorations. Le groupe ne craint pas les grands écarts entre la douceur lumineuse (presque sirupeuse) de L’oiseau, les touches de rap (L’ivresse) et d’électro pas forcément très heureuses (Zone libre, Anna). Alors que son énergie charismatique a beaucoup fait pour sa réputation, il n’hésite pas non plus à ralentir le rythme, à miser sur la sobriété de…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...