Castella n’avait aucune chance…

Commentaire

Election. Impensable! Il y a six mois, l’hypothèse d’un deuxième libéral-radical gruérien au Conseil d’Etat aurait fait rire les canards. Le kamikaze allait devoir faire face au vote des femmes, à l’habituel rééquilibrage du deuxième tour et à beaucoup d’autres vents tempétueux… Aucune chance. Voilà Didier Castella élu et sans la moindre difficulté. Car ce qui frappe le plus dans son élection, c’est l’ampleur du score: 7000 voix d’avance. L’habitant de Pringy a devancé sa concurrente dans tous les districts, à l’exception de la Broye, patrie de Valérie Piller Carrard. Même la commune de Villars-sur-Glâne, pas connue pour pencher à droite, s’est donné un homme libéral-radical. C’est dire. Didier Castella doit sa victoire à sa personnalité, rassembleuse, ainsi qu’à un alignement de planètes inattendu: la démission de
Marie Garnier provoquant une complémentaire au système majoritaire, mais également le chaos qui a gangrené la gauche. En dénigrant la candidate Verte Sylvie Bonvin-Sansonnens et en revendiquant ce siège, les socialistes ont ouvert un boulevard à la droite. A l’heure du débriefing, la plupart des ténors du Parti socialiste refusent pourtant de voir l’évidence. Le prochain congrès s’annonce animé, tant la base ne semble pas convaincue par les explications données. Avec une seule femme et trois partis seulement, le Gouvernement a perdu en diversité et en représentativité. En 2021, les cartes seront rebattues. D’autant qu’à gauche comme à droite, les alliances devront être réinventées. Jérôme Gachet

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Découverte d’un gigantesque cratère de météorite

Un gigantesque cratère formé par une météorite au Groenland, c’est l’importante découverte d’une équipe internationale de chercheurs, à laquelle l’Université de Fribourg a participé. L’impact a creusé une cavité de 31 kilomètres de diamètre cachée sous un kilomètre de glace. Les scientifiques ont travaillé pendant trois ans pour confirmer leur hypothèse, selon un communiqué ...