Démasculiniser, pour davantage d’égalité

jeu, 08. mar. 2018

Dans la langue française, le masculin domine. Parce qu’il est utilisé à la fois pour désigner le genre masculin, mais aussi pour parler de l’ensemble. Un biais langagier qui fait pencher la balance vers l’inégalité, selon des recherches menées par l’Université de Fribourg.

SOPHIE ROULIN

Parler de l’ensemble des médecins, des musiciens, des professeurs, en utilisant le masculin pour désigner l’ensemble, n’est pas aussi neutre que la grammaire le voudrait. Un groupe de chercheurs romands en psycholinguistique s’intéresse à cette problématique et a démontré l’influence de la masculinisation du langage sur la perception sociale des genres. Le Dr Pascal Gygax, qui dirige l’équipe de psycholinguistique et de psychologie sociale de l’Université de Fribourg, expose ses constats et donne des…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Etre salarié plutôt que rentier, par le stage de réinsertion

Un accident, une rupture, un burnout. Nul n’est à l’abri d’un revers susceptible de bouleverser sa vie, et sa vie professionnelle. Avec la 6e révision de l’assurance invalidité, désormais, la réinsertion prime la rente.