Deché-delé

sam, 31. mar. 2018

Le fourdâ a mére-gran

Lè dzouno dè vouè, châvon a pêna chin ke l’è tyè on fourdâ.
Chovinyidè-vo dou fourdâ a vouthra mére-gran? Lè donè è lè mére-gran l’avan on fourdâ, par dèchu lou j’âyon, po lè tsouyi.
L’avan pâ tan dè hou robè. Irè pye alêgro dè lavâ on fourdâ dè cotone tyè di robè in lanna ou bin in chêya.

Pâ rintyè po tsouyi lè j’âyon, ma achebin po prà dè chêrvucho. Inpunyivan le kâro dou fourdâ po chayi on kunyu du le foua. Po panâ lè lègremè di piti è achebin po dèbotsardâ hou pititè frimoutsè.

In rèvinyin du la dzeniyire, di j’à, di pudzin a rèanimâ, mimamin di j’à a demi èhyou, iran tragalâ din le fourdâ to dà è bon tsô dè la patrena, tantyè a l’othô. Kan l’avan di j’invelè, lè piti, èpouiri, alâvan lou j’inkaratâ dèjo le fourdâ a maman. Kan faji on bokon frètsè, por alâ rido…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Cinq générations, 90 ans, et toujours une belle joie de vivre

Entourée de sa nombreuse famille et accompagnée de ses deux arrière-arrière-petits-enfants, Vérène Repond a fêté ses 90 ans dimanche, aux Colombettes. Rencontre.

SOPHIE ROULIN

Quand son fils Jean-Bernard, un peu ému, n’arrive pas à défaire le nœud du cadeau qu’il lui offre, elle lui tend un couteau suisse, tout droit sorti de sa poche. C’est que Vérène Repond a le sens pratique. Et ce n’est pas la ...