Lè kuryojitâ dou patê

sam, 24. mar. 2018

L’i a prà dè tsoujè tràbyè din nouthron patê. Kan on le dèvejè, no j’arouvè chovin dè traduire le franché mo a mo, chin moujâ pye yin. Chin i pou no rèjêrvâ kotyè chorèprêchè. On ègjinpyo: le dyêrthon porè bin pachâ po le bouébo, le dzouno. Adon k’on dyêrthon l’è bal é bin on komi, on chêrvetà dè kanpanye.

Le poupon ke vin ou mondo, po keminhyi l’è on bouébelon, on bouébelè, pu on gamenè, on bouébo, pu on vouèton, on dzouno, pu anfin on’omo. Pye tâ, chàbrèrè poutithre viye’dzouno. Po fourni i cherè on anhyan.

On’omo, in patê, l’è pâ totafé on Moncheu. On Moncheu l’è on’omo de la hôta, ou bin l’inkourâ; l’i dyon Moncheu, to chinpyamin. L’inkourâ, kan cherè viyo, chàbrèrè le viy’Inkourâ, pâ l’anhyian Inkourâ.

Dè la pâ di fèmalè l’è pâ alêgro panyi. Ègjinpyo: la fèna a chi l’omo l’è na bala…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...