La victoire finale se jouera au centre au bord de l'implosion

mar, 06. mar. 2018

Qualifiés pour le second tour, Didier Castella et Valérie Piller Carrard partent pour une nouvelle campagne de trois semaines.

Conquérir les voix du centre constitue une des clés de cette élection complémentaire au Conseil d’Etat.

Les candidats devront mobiliser leurs troupes, alors que la participation s’annonce moins importante en l’absence de votation.

TEXTE DOMINIQUE MEYLAN,

PHOTOS JESSICA GENOUD

Vainqueurs du premier tour, le libéral-radical Didier Castella et la socialiste Valérie Piller Carrard avaient le sourire dimanche, mais sans montrer aucun triomphalisme. Les trois prochaines semaines s’annoncent difficiles. Aucun des deux candidats n’a enregistré le score canon qui lui permettrait d’envisager avec sérénité le second tour du 25 mars.

La conseillère nationale et le député…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une pédopsychiatre menacée d’interdiction de pratiquer

Le Ministère public a requis, hier, l’interdiction du droit d’exercer la médecine à une pédopsychiatre fribourgeoise. Ses prétendus faux certificats médicaux auraient contribué au placement dans un foyer, à tort, d’un enfant de 3 ans et demi durant une période de six mois.

CHRISTOPHE DUTOIT

Le cas est rare, mais lourd de conséquences. Entre jeudi et vendredi, il aura fallu plus de dix heures d’audience devant la juge ...