Les parties peinent à clore leur différend

sam, 10. mar. 2018

Brouillés depuis la fin de l’année dernière, l’Exécutif de Châtel-Saint-Denis et la commission financière ont tenté, mercredi devant le Législatif, de se réconcilier. Exercice à moitié réussi.

FRANÇOIS PHARISA

«Les voix se sont accordées, mais les dissonances ne se sont pas résolues.» Président du Conseil général de Châtel-Saint-Denis, le démocrate du centre Rodolphe Genoud a regretté, mercredi devant le Législatif, que le Conseil communal et la commission financière ne se soient pas complètement rabibochés. Les deux parties s’étaient écharpées lors d’une précédente séance, en décembre dernier, au sujet du crédit d’investissement pour l’équipement du secteur Fruence Nord (La Gruyère du 16 décembre 2017).

La séance de mercredi était censée clore cet épisode. Le point 2 de l’ordre du jour…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Bulle, l’immobilier se déconnecte de la réalité

On construit toujours beaucoup à Bulle alors que le taux de vacance est en nette hausse.

D’importants projets sont pourtant en préparation, poussés par des promoteurs volontaristes.

Investisseurs institutionnels et observateurs en appellent à ralentir le rythme.

JEAN GODEL

ENQUÊTE. A Bulle, les immeubles continuent de pousser comme des champignons après la pluie. Pourtant, les conditions du marché de l’immobilier ont changé. Ainsi le tau...