Les parties peinent à clore leur différend

sam, 10. mar. 2018

Brouillés depuis la fin de l’année dernière, l’Exécutif de Châtel-Saint-Denis et la commission financière ont tenté, mercredi devant le Législatif, de se réconcilier. Exercice à moitié réussi.

FRANÇOIS PHARISA

«Les voix se sont accordées, mais les dissonances ne se sont pas résolues.» Président du Conseil général de Châtel-Saint-Denis, le démocrate du centre Rodolphe Genoud a regretté, mercredi devant le Législatif, que le Conseil communal et la commission financière ne se soient pas complètement rabibochés. Les deux parties s’étaient écharpées lors d’une précédente séance, en décembre dernier, au sujet du crédit d’investissement pour l’équipement du secteur Fruence Nord (La Gruyère du 16 décembre 2017).

La séance de mercredi était censée clore cet épisode. Le point 2 de l’ordre du jour…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une pédopsychiatre menacée d’interdiction de pratiquer

Le Ministère public a requis, hier, l’interdiction du droit d’exercer la médecine à une pédopsychiatre fribourgeoise. Ses prétendus faux certificats médicaux auraient contribué au placement dans un foyer, à tort, d’un enfant de 3 ans et demi durant une période de six mois.

CHRISTOPHE DUTOIT

Le cas est rare, mais lourd de conséquences. Entre jeudi et vendredi, il aura fallu plus de dix heures d’audience devant la juge ...