Lumière, transparence et mise en abyme

sam, 10. mar. 2018

Jusqu’au 3 juin, le château de Gruyères accueille la plasticienne tessinoise Daniela Droz, qui joue avec la lumière, les ombres, la transparence, la réflexion, l’abstraction…

CHRISTOPHE DUTOIT

«Quand j’ai su que l’exposition se ferait, je suis venue au château, j’ai dessiné dans InDesign les lieux où j’imaginais intervenir, puis j’ai commencé à créer des images.» A peine trois mois plus tard, Daniela Droz commente ses «interventions» dans les diverses salles du château de Gruyères, juste avant le vernissage de L’envers du visible, à découvrir jusqu’au 3 juin.

Ancienne étudiante à l’Ecole cantonale d’art de Lausanne, la photographe partage aujourd’hui son temps entre commandes publicitaires, notamment en studio, et travaux personnels. A l’image du triptyque Souvenir, trois photographies…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...