Milieux d’accueil sous surveillance

mar, 13. mar. 2018

Dans une question au Gouvernement remontant à 2015, la députée Nicole Lehner-Gigon (ps, Massonnens) et l’ex-député François Roubaty (ps, Matran) s’interrogeaient sur les efforts entrepris par le Service de l’enfance et de la jeunesse (SEJ) pour prévenir les cas de maltraitance envers les enfants. Ils s’inquiétaient en particulier de la suppression d’une visite de surveillance dans les nouveaux milieux d’accueil, depuis le renouvellement du mandat de surveillance que le SEJ délègue aux associations d’accueil familial de jour.

Le Conseil d’Etat vient de leur répondre. Il assure d’abord qu’en l’état «les besoins en matière de prévention et de surveillance sont respectés». Puis, il explique que «la visite annuelle de surveillance n’est pas supprimée par le mandat actuellement en vigueur et…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une pédopsychiatre menacée d’interdiction de pratiquer

Le Ministère public a requis, hier, l’interdiction du droit d’exercer la médecine à une pédopsychiatre fribourgeoise. Ses prétendus faux certificats médicaux auraient contribué au placement dans un foyer, à tort, d’un enfant de 3 ans et demi durant une période de six mois.

CHRISTOPHE DUTOIT

Le cas est rare, mais lourd de conséquences. Entre jeudi et vendredi, il aura fallu plus de dix heures d’audience devant la juge ...