Ouna krouye fâcha

sam, 03. mar. 2018

L’i a dè chin mé dè chouchantan, mon frârè Têno irè malâdo è dèvechê vouêrdâ le yi. On matin in arouvin du l’èkoula, chu montâ le trovâ din la tsanbrèta ke chè trovâvè djuchto in dèchu dè l’ateyé dou chènya, l’èkofê dou velâdzo.

L’é keminhyi a le tsêrkotâ la mindra, è pu, l’é fê derâ le pyéji na bouna vouêrba. A la titha dè chon yi, l’i avê on’èchkabi avu in dèjo, bin’alekâ, on brotsè kakà, bin chure dza on tro inpyâ.

Din chi tin, lè viyè méjon l’avan rin dè katyêre a l’ètâdzo. I inpyéyivan adon le fameu po dè tsanbra.

Kemin amâvo bin l’innoyi, mon frârè l’a pekâ la motse, to por on kou,m’a tsanpâ, bouchkanâ è fê a tsêre l’èchkabi è toumâ le po. Le pyantchi n’èthê chuto pâ fê po ratinyi le brè. Moujâdè-vè, i kolâvè din la bouteka dou chènya,è pu pére-gran, k’irè din le pêyo, bin chityi…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une pédopsychiatre menacée d’interdiction de pratiquer

Le Ministère public a requis, hier, l’interdiction du droit d’exercer la médecine à une pédopsychiatre fribourgeoise. Ses prétendus faux certificats médicaux auraient contribué au placement dans un foyer, à tort, d’un enfant de 3 ans et demi durant une période de six mois.

CHRISTOPHE DUTOIT

Le cas est rare, mais lourd de conséquences. Entre jeudi et vendredi, il aura fallu plus de dix heures d’audience devant la juge ...