Scènes de crime et crimes en scène

jeu, 22. mar. 2018

Pour l’universitaire français Benoît Tadié, le polar américain est une aventure culturelle. Son histoire se confond avec celle de sa société et de sa criminalité, que deux ouvrages mettent en évidence. Entre fantasme et banalité.

ROMAIN MEYER

Le crime possède cette troublante ambivalence d’attirer et de révulser dans un même mouvement, des éléments sur lesquels joue son expression littéraire et populaire. Mais le récit policier outre-Atlantique ne constitue pas qu’un plaisir de lecture, c’est aussi un indicateur d’éléments sociaux contradictoires, comme le démontre Benoît Tadié dans une étude brillante intitulée Front criminel.

Loin de l’élégance «british» à la Conan Doyle ou Agatha Christie, le polar américain s’inscrit dès l’origine dans la sueur et le sang, comme un reflet des…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.