Stage en cabane pour prendre son souffle et de la hauteur

sam, 31. mar. 2018

Pendant les vacances de Pâques, les cabanes de montagne, surtout entre Zermatt et Verbier, sont prises d’assaut par les équipes qui préparent la Patrouille des glaciers.

Le médecin Grégoire Schrago et l’ancien vainqueur de la PDG Didier Moret expliquent en quoi ces stages sont importants et quelles sont les erreurs à ne pas commettre.

Le but est d’habituer son corps à l’altitude.

KARINE ALLEMANN

En année de Patrouille des glaciers, les cabanes valaisannes sont bondées pendant les vacances de Pâques. Il est bien vu en effet, pour la grande majorité des équipes inscrites, de profiter des vacances pour effectuer un camp d’entraînement de quelques jours en altitude. C’est que le terrible passage de Tête-Blanche, en début de course, se fait à 3600 mètres. «Les patrouilleurs passent entre 60…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un Super Puma en gare de Bulle

Samedi, le trafic ferroviaire a été perturbé en gare de Bulle. «Nous avons engagé un Super Puma pour transporter les mats du futur faisceau de voies dans la zone de Planchy», explique Stéphane Berney, porte-parole de TPF.