Trains à l’arrêt jusqu’en juin

jeu, 15. mar. 2018

La mise en circulation des nouvelles rames du Goldenpass Express, qui s’en iront jusqu’à Interlaken, implique une rénovation complète de ses voies et de ses gares. Entre Montbovon et Château-d’Œx, c’est cinq ouvrages d’art qui sont concernés. Les travaux ont débuté l’automne dernier (LaGruyèredu 18 novembre 2017). Dès lundi et pour onze semaines, ils entraîneront l’interruption totale de l’exploitation des lignes Montbovon-Châteaud’Œx, mais aussi Grandvillard-Montbovon. Des bus assureront les liaisons.

«Afin de limiter au maximum leur durée ainsi que les nuisances aux voyageurs et aux riverains, les travaux seront réalisés de manière continue et intensive comprenant également certaines tâches effectuées de nuit et le week-end en fonction de leur avancement et des nécessités», souligne un communiqué commun du MOB et des Transports publics fribourgeois.

Durant les onze semaines d’interruption, des bus prendront le relais des trains. Leurs horaires ont été communiqués par le biais d’un tous-ménages dans la région concernée. Ils sont également à disposition dans les gares. L’horaire des CFF les reprend également. «Une signalétique permettra d’identifier les emplacements des arrêts provisoires», ajoute le communiqué.

Durant la période d’interruption, les voyageurs à mobilité réduite peuvent s’adresser au 0800 00 71 02. «Le nombre de places par bus est limité», préviennent le MOB et les TPF, qui ajoutent que les vélos ne seront pas pris en charge par ces transports de substitution.

Du personnel se trouvera également à la gare de Montbovon pour orienter les voyageurs du lundi 19 au dimanche 25 mars, du vendredi 30 mars au lundi 2 avril ainsi que le samedi 7 et le dimanche 8 avril. SR

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Découverte d’un gigantesque cratère de météorite

Un gigantesque cratère formé par une météorite au Groenland, c’est l’importante découverte d’une équipe internationale de chercheurs, à laquelle l’Université de Fribourg a participé. L’impact a creusé une cavité de 31 kilomètres de diamètre cachée sous un kilomètre de glace. Les scientifiques ont travaillé pendant trois ans pour confirmer leur hypothèse, selon un communiqué ...