Un «Stabat Mater» à 200 exécutants

jeu, 15. mar. 2018

Quelque 200 choristes et musiciens seront réunis samedi en l’église du Collège Saint-Michel pour interpréter le Stabat Mater d’Antonin Dvorak. Dirigé par Pascal Mayer, le Chœur de chambre de l’Université de Fribourg s’est associé au Chœur des Trois frontières (Alsace) et à l’orchestre des Musiciens d’Europe, tous deux dirigés par Jean-Marie Curti. Les parties solistiques ont été confiées à la soprano Charlotte Müller Perrier (Lausanne), l’alto Sarah Jouffroy (Paris), le ténor Rolf Romei (Bâle) et la basse Michel Brodard (Fribourg). Chacun de ces ensembles compte 60 à 70 choristes et instrumentistes suisses, fran- çais et allemands. Créé à Prague en 1880, le Stabat Mater de Dvorak a révélé le compositeur tchèque sur la scène mondiale. En 1884, il l’a lui-même dirigé au Royal Albert Hall…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Déficit en vue pour la Fête des vignerons

La Fête des vignerons devrait boucler ses comptes dans le rouge. «Nous avons perdu 1,6 million de francs en moyenne par représentation diurne», indique samedi François Margot dans une interview accordée ce samedi à 24 heures.