Un «Stabat Mater» à 200 exécutants

jeu, 15. mar. 2018

Quelque 200 choristes et musiciens seront réunis samedi en l’église du Collège Saint-Michel pour interpréter le Stabat Mater d’Antonin Dvorak. Dirigé par Pascal Mayer, le Chœur de chambre de l’Université de Fribourg s’est associé au Chœur des Trois frontières (Alsace) et à l’orchestre des Musiciens d’Europe, tous deux dirigés par Jean-Marie Curti. Les parties solistiques ont été confiées à la soprano Charlotte Müller Perrier (Lausanne), l’alto Sarah Jouffroy (Paris), le ténor Rolf Romei (Bâle) et la basse Michel Brodard (Fribourg). Chacun de ces ensembles compte 60 à 70 choristes et instrumentistes suisses, fran- çais et allemands. Créé à Prague en 1880, le Stabat Mater de Dvorak a révélé le compositeur tchèque sur la scène mondiale. En 1884, il l’a lui-même dirigé au Royal Albert Hall…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chez la famille Gremaud, un quotidien digne d’une colo

Christelle et Laurent Gremaud viennent d’accueillir leur quatorzième enfant.

L’une des plus grandes familles de la Gruyère vit dans sa maison de Marsens une existence presque tranquille.

L’organisation familiale repose en partie sur la collaboration des plus grands qui se chargent avec plaisir de la garde des petits.

CLAIRE PASQUIER

FAMILLE NOMBREUSE. «Certains disent qu’on ne fait pas assez d’enfants en Suisse. D’autres qu’on est t...