Un duel entre Didier Castella et Valérie Piller Carrard

| dim, 04. mar. 2018

C'est fait: Didier Castella (23642 voix) et Valérie Piller Carrard (21286) s'affronteront le 25 mars pour succéder à Marie Garnier.

16h20: Sylvie Bonvin-Sansonnens: "Pour une personne pas si connue que cela, j'ai obtenu un excellent résultat et n'ai fait que 1500 voix de moins qu'une conseillère nationale."

15h35: Valérie Piller Carrard savoure sa qualification pour le deuxième tour: "C'était tendu jusqu'au bout, avec l'attente des résultats de la ville de Fribourg. Je suis très heureuse de mon résultat. Mon objectif a toujours été de maintenir ce siège féminin et à gauche au sein du Conseil d'Etat." 

15h06: un homme contre une femme, la droite contre la gauche, un candidat du Sud contre une candidate du Nord: tout oppose Didier Castella et Valérie Piller Carrard. Le report des voix sera décisif. Reste à savoir si l'UDC va soutenir Didier Castella et si les Verts se rangeront derrière Valérie Piller Carrard. Comme souvent, le PDC aura un rôle d'arbitre. La mobilisation, de plus de 45% avec la votation sur No Billag, risque fort de chuter le 25 mars.

15h00: première réaction de Didier Castella: "Je suis très satisfait de mon score, mais tout repart à zéro au deuxième tour. Demain matin, à 6 h, je serai sur le terrain pour poursuivre ma campagne." Le libéral-radical ne craint pas le vote "femmes": "Non, parce que si Valérie Piller Carrard entre au Conseil d'Etat, elle sera remplacé à Berne par un homme", répond-il.

14h58: les 137 communes se sont prononcées. Sont qualifiés: 1. Didier Castella (PLR), 23642 voix. 2. Valérie Piller Carrard (PS) 21286. Sont éliminés: 3. Sylvie Bonvin-Sansonnens (Les Verts) 19792. 4. Ruedi Schläfli (UDC), 17238. 5. Maya Dougoud (Energie citoyenne), 4078. 6. Claudio Rugo (Artistes), 2035. 7. Philippe Nahum (PBD), 1278.

14h00: entre Valérie Piller Carrard et Sylvie Bonvin-Sansonnens, l'écart se creuse. La socialiste compte 1800 voix de plus que la Verte. Les résultats dans trois communes - dont Fribourg - sont toujours attendus.

13h38: alors que Didier Castella caracole en tête (19039), Valérie Piller Carrard (16386) prend le large sur Sylvie Bonvin-Sansonnens (14825) et sur Ruedi Schläfli (14017). Ne manquent que neuf communes, dont Fribourg.

13h33: parmi les "petits" candidats, Maya Dougoud (Energie citoyenne) l'emporte largement devant Claudio Rugo (Artistes) et Philippe Nahum (PBD).

13h25: à Villars-sur-Glâne, Sylvie Bonvin-Sansonnens ne reprend que 100 voix à Valérie Piller Carrard. La Verte, qui compte actuellement 1331 voix de retard, aura de la peine à dépasser Valérie Piller Carrard dans les 16 communes restantes. Avec 2100 voix de moins que la socialiste, 2e, Ruedi Schläfli est distancé.

13h18: les résultats sont connus dans 114 communes. 1. Didier Castella (15248). 2. Valérie Piller Carrard (12857). 3. Sylvie Bonvin-Sansonnens (11647). 4. Ruedi Schläfli (11276). Mais toujours de nouvelles de Fribourg.

13h13: à Bulle, Didier Castella arrive sans surprise en première position avec 1914 voix. Suivent: Valérie Piller Carrard (1112), Sylvie Bonvin-Sansonnens (929). Avec 531 suffrages, Ruedi Schläfli est décroché.

13h05: après le dépouillement dans 106 communes sur 137, Didier Castella (PLR) vire en tête avec 14313 voix. Derrière, la lutte est serrée entre la socialiste Valérie Piller Carrard (11789), la verte Sylvie Bonvin-Sansonnens (10748) et l'UDC Ruedi Schläfli (10494). Une situation très provisoire dans la mesure où le résultat des grandes villes, qui élisent plutôt à gauche, n'est pas encore connu.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...