Une victoire durable

mar, 06. mar. 2018

Gagnante ou perdante, Sylvie Bonvin-Sansonnens? Les deux. Certes, la candidate Verte avait le cœur lourd dimanche à l’Hôtel cantonal, éliminée pour 1500 voix à peine. Mais le plus dur, pour elle, est d’avoir été victime de la stratégie du Parti socialiste, l’allié de toujours, qui a lancé sa propre candidate pour assurer le coup. Motif invoqué: Sylvie Bonvin-Sansonnens n’a pas suffisamment de notoriété et d’expérience pour barrer la route à la droite.

Les résultats de dimanche prouvent que le PS s’est trompé à son sujet. Seule à gauche, elle aurait à coup sûr terminé le premier tour en tête et serait désormais une adversaire de taille pour le libéral-radical gruérien Didier Castella. Il paraît même évident, à la lecture des résultats, qu’elle aurait représenté le meilleur atout de la…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.