«Quand La Montanara s’élève, c’est d’une beauté…»

sam, 28. avr. 2018

Déjà auteur d’une douzaine d’ouvrages, l’écrivain Michaël Perruchoud publie 4-2pour Ambri, un roman qui se déroule un soir de derby en Léventine.

L’écrivain genevo-fribourgeois y dresse le portrait poignant de trois personnages qui n’ont pour point commun que la Valascia, «ce hangar en tôle planté sous la montagne».

L’occasion d’une conversation autour d’un sujet foisonnant et pourtant peu présent dans la littérature: le sport.

KARINE ALLEMANN

Comment diable le sport n’est-il pas plus souvent objet d’un roman? Avec ses destins croisés, faits de grandeur et de décadence, ces personnages héroïques ou couards, ses désillusions et ses coups de théâtre magnifiques, il est un terreau sans fin pour qui voudrait imaginer les plus folles histoires. Et pourtant, il est bien peu présent dans les…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...