«Une analyse doit être faite»

mar, 10. avr. 2018

Ce lecteur réagit à une tribune parue dans notre édition de samedi dénonçant un fait survenu à l’HFR Riaz le jour de Pâques.

La tribune libre «l’HFR et les demandes de soutien spirituel» du 7 avril m’a vivement interpellé. Comment se fait-il qu’une demande spirituelle (visite de l’aumônier de l’hôpital et communion) relative au jour de Pâques n’ait pas pu se concrétiser? Dans les formations d’infirmières/infirmiers, les besoins spirituels des personnes fragilisées par la maladie ou autres difficultés de la vie (hôpital, EMS, soins à domicile…) font partie de l’enseignement.

Par ailleurs dans cette tribune libre, il est dit que l’infirmière répond: «J’ai fait le nécessaire, il passe dans un moment.» Et finalement, personne n’est passé. Inadmissible. Pour qu’une telle situation ne se…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses