Entre l’ascenseur et la piscine

jeu, 26. avr. 2018

Scott Matthew

ODE TO OTHERS
Glitterhouse Records/Irascible

Il ne faut pas cantonner Scott Matthew à son art consommé de la reprise, fût-elle aussi sublime que Love will tear us apart (Joy Division), aussi décalée que Territorial pissings (Nirvana), aussi respectueuse qu’Harvest moon (Neil Young). Depuis quelques années, le chanteur australien installé à New York est passé maître de l’hommage et il s’y colle encore sur Ode to others, son septième album. En version ralentie et agrémentée de cuivres, il fait la preuve que Do you really want to hurt me (Culture Club) est finalement une magnifique chanson, ce que peu de journalistes pensaient un jour écrire, mais il n’y a que les imbéciles qui snobent Boy George.

Bref, il ne faut donc pas enfermer Scott Matthew dans son rôle de relecteur,…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.