La vérité impossible

jeu, 19. avr. 2018

James Lovegrove
LES DOSSIERS CTHULHU: SHERLOCK
HOLMES ET LES OMBRES DE SHADWELL

Bragelonne, 360 pages

«Beau comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d’une machine à coudre et d’un parapluie», ou d’une loupe et d’un tentacule… La citation de Lautréamont ne pouvait mieux convenir à cet étrange récit proposé par l’écrivain britannique James Lovegrove, qui s’amuse à faire entrer en résonance deux mythes littéraires, Sherlock Holmes et Cthulhu. Deux univers a priori incompatibles, celui de la science et de la logique contre celui de l’horreur cosmique.

L’exercice est périlleux et pourrait tourner à la vulgaire «geekerie» sans intérêt. Heureusement, ce Sherlock Holmes et les Ombres de Shadwell, premier tome de la trilogie Les Dossiers de Cthulhu, se révèle être un pastiche…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...