Le délai pour les contributions de solidarité est échu

jeu, 05. avr. 2018

La Confédération devrait offrir une compensation à quelque 8600 enfants placés. La conseillère nationale Ursula Schneider Schüttel s’est beaucoup engagée pour cette cause.

DOMINIQUE MEYLAN

Pendant des années, la Suisse a autorisé le placement d’enfants, orphelins ou mal nés selon les idées de l’époque, dans des fermes pour servir de main-d’œuvre bon marché ou dans des institutions. Nombre d’entre eux ont subi des sévices. Pour réparer cette injustice, la Confédération va verser une contribution de solidarité à toutes les victimes de mesures de coercition à des fins d’assistance et de placements extrafamiliaux antérieurs à 1981.

Au terme du délai fixé au 31 mars, plus de 8600 demandes ont été déposées. Ce total est inférieur aux prévisions du Conseil fédéral. Selon les estimations de…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.