Le fardeau des impôts des pères divorcés

jeu, 05. avr. 2018

Ce lecteur s’en prend au système d’imposition actuel.

Je me permets de féliciter le Département des finances du canton de Fribourg, et son directeur Georges Godel, pour la tenue de nos comptes. Avec un bénéfice de 16,2 millions de francs et une bonne réserve d’environ 1 milliard, le peuple fribourgeois peut dire qu’il est bien gouverné. A tel point, d’après ce que j’ai lu dans la presse, que le Gouvernement envisage des baisses d’impôts, notamment au profit des entreprises.

Aider les entreprises, et pourquoi pas, en encourager de nouvelles à s’installer chez nous, est certainement une bonne chose. Mais si on s’engage sur le chemin des baisses fiscales et si, à Fribourg, on cherche des idées, alors j’ai une proposition à faire: revoir la taxation des papas divorcés. Je pense bien entendu…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...