Le retour d’un chef

Commentaire

France. Un an après son élection, les sondages fleurissent. Les Français aiment-ils toujours Emmanuel Macron? 58% d’entre eux se disent mécontents de son action. Un bide? Pas vraiment. Dans l’Hexagone, avoir 42% de l’opinion publique derrière soi tient de l’exploit. A la même période, Nicolas Sarkozy plongeait à 28%, tandis que François Hollande dévissait à 21%… Il est donc l’heure des bilans. Face aux féroces Edwy Plenel et Jean-Jacques Bourdin, dimanche dernier, le président français se bat, rend les coups, attaque lui-même. Il aime boxer. Rien à voir avec l’hésitant Hollande ou le professeur Sarkozy. Difficile de savoir, aujourd’hui, si son action sera couronnée de succès. Chanceux, Emmanuel Macron bénéficie de la croissance qui a regagné l’Europe. Mais saura-t-il la redistribuer? Il n’en prend pas le chemin. Ce qui est certain, c’est que la France a retrouvé un chef. Sur le plan de la politique nationale, Macron n’a plus vraiment de rival tant le système qu’il a dynamité peine à se reconstruire. Il affronte la rue, tout en repositionnant la France parmi les pays qui comptent sur la scène internationale. Pour la première fois depuis dix ans, un président en place peut espérer un second mandat. Cela aussi, c’est un exploit. Jérôme Gachet

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...