A Pas perdusDésinvolture

sam, 07. avr. 2018

CLAUDE ZURCHER

ON NE VA PAS REVENIR LÀ-DESSUS… Mais si, au contraire, revenons sur cette bourde dans notre édition de samedi, lors du week-end pascal. Le texte de la une qui, comme chaque année, est une méditation sur le sens de Pâques est paru avec une redoutable inversion: au lieu de «la victoire de la vie sur la mort», c’est le contraire qui a été publié: «la victoire de la mort sur la vie»… Ah! Bravo! Bravissimo! A la démonstration que personne à la rédaction ne lit cette traditionnelle méditation pascale avant parution (ou alors ne la comprend pas vraiment) s’ajoute ce constat: la société se déchristianise à vitesse grand V… Il n’y a pas si longtemps, on aurait roué de coups, puis brûlé vif le correcteur du journal pour moins que ça!

LES CHINOIS BOIRONT DU LAIT EN POUDRE conditionné…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chez la famille Gremaud, un quotidien digne d’une colo

Christelle et Laurent Gremaud viennent d’accueillir leur quatorzième enfant.

L’une des plus grandes familles de la Gruyère vit dans sa maison de Marsens une existence presque tranquille.

L’organisation familiale repose en partie sur la collaboration des plus grands qui se chargent avec plaisir de la garde des petits.

CLAIRE PASQUIER

FAMILLE NOMBREUSE. «Certains disent qu’on ne fait pas assez d’enfants en Suisse. D’autres qu’on est t...