«On s’est donné la main et on a travaillé»

mar, 15. mai. 2018

Pas facile de disputer un match capital quand on sort de trois défaites. Samedi, les Tourains ont démontré une belle réaction collective pour arracher la victoire à Stade-Payerne (1-0). A confirmer.

KARINE ALLEMANN

Le propre d’une série est de s’arrêter un jour. Et quand elle est négative, le plus tôt est le mieux pour une équipe où le doute est le pire des états d’âme. Pour La Tour/Le Pâquier, mal embarqué après trois défaites successives et soudainement concerné par la relégation, la série a pris fin samedi soir, à la 86e minute d’un match compliqué face à Stade Payerne. Le milieu de terrain – tellement atypique dans ses mouvements– Luis Mendes a subtilisé un ballon dans le camp payernois pour inscrire le 1-0 rageur. «Ce but est arrivé au meilleur moment: tard!» rigolera plus tard…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Succès sur toute la ligne pour le Giron des jeunesses de Siviriez

Grâce à une météo enchanteresse, le Giron des jeunesses glânoises s'achève, ce dimanche, sur un succès. «Le cortège de samedi a dû attirer entre 8000 et 10000 personnes, explique Arnaud Maillard, coprésident de l'organisation. J'ai rarement vu autant de monde, même lors des fêtes de musique.»