Abus de système

sam, 26. mai. 2018

Même quand elles sont vouées à l’échec, les initiatives ont généralement le mérite de créer le débat. «Monnaie pleine» n’a même pas atteint cet objectif tant le sujet est complexe et abstrait. Tout au plus aura-t-elle mis en lumière le système méconnu de la création d’argent.

Prévenir les crises, rapprocher la finance de l’économie réelle? Les intentions sont louables, tant il y a à faire. Mais est-ce la bonne formule? Non. Laisser à la Banque nationale suisse le monopole de la création d’argent priverait les banques commerciales d’un outil essentiel. A terme, les crédits seraient ralentis, voire raréfiés. Les clients, eux, risqueraient de se tourner vers des établissements étrangers. La BNS ne veut d’ailleurs pas de ce cadeau empoisonné.

En cas d’acceptation, la Suisse serait le seul…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une gravière qui refait surface crée des remous à Botterens

L’ouverture prochaine de la gravière de Champ-Vuarin a surpris de nombreux voisins. A leur demande, une séance d’information aura lieu ce soir avec l’exploitant, Grisoni-Zaugg. L’ancienneté du permis de construire, délivré en 2000, soulève plusieurs questions.