Fin d’une régie, fin d’une époque

sam, 12. mai. 2018

Sans surprise, Publicitas a annoncé son dépôt de bilan. Si la disparition de la régie était dans l’air, la vitesse de sa descente aux enfers frappe. Il y a quelques années, Publicitas était le pape de la pub, le partenaire incontournable des médias et des annonceurs. A l’évidence, cette déchéance a des causes structurelles: il n’y a qu’à tourner les pages des journaux pour s’en rendre compte. La fin de Publicitas est un symbole, un de plus, d’une époque révolue.

N’empêche qu’elle aurait été moins abrupte sans la décision brutale de Tamedia. En mettant fin avec effet immédiat à sa relation avec Publicitas, le groupe zurichois a signé son arrêt de mort. Principal motif invoqué: des retards de paiement. Une entreprise dont le bénéfice a bondi de 39% en 2017 (170 millions de francs) avait…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Famille relogée après l'incendie d'une villa à Nuvilly

Vendredi, peu avant 20 heures, le Centre d’engagement et d’alarme de la police cantonale était avisé d’un début d’incendie d’une villa, à Nuvilly. A leur arrivée sur place, les agents ont constaté que le couvert de la terrasse, ainsi qu’un pan de la toiture étaient en feu.