A l’abri, au fond des cours d’eau

jeu, 24. mai. 2018

Les phryganes sont bien connues des pêcheurs: elles s’abritent dans de magnifiques fourreaux réalisés avec les matériaux du bord, petits cailloux, brindilles et feuilles mortes.

Avez-vous déjà pris la peine d’observer toutes les formes de vie que peut receler un simple cours d’eau? Et de vous pencher sur ces étranges fourreaux constitués de petits cailloux, d’aiguilles de sapin ou de restes de feuilles mortes? Alignées dans le courant ou bien à l’abri en eau calme, ces petites «maisons» abritent chacune une larve de trichoptères, appelés aussi phryganes. Avec un peu de patience, on ne tardera pas à voir apparaître trois paires de pattes, puis une petite tête qui rentrera dans son abri à la première alerte.

Chaque famille de trichoptères, voire chaque espèce, va fabriquer un type de…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...