La vie, cette longue claque

jeu, 17. mai. 2018

Régis Jauffret

MICROFICTIONS 2018
Gallimard, 1024 pages

«Toutes les vies à la fois», écrit Régis Jauffret sur la quatrième de Microfictions 2018. Toutes les vies à la fois, sans fard ni décorum, faudrait-il ajouter. Car, comme dans son premier Microfictions, l’écrivain français ne cache pas la cruauté de la vie sous le sentimentalisme. D’une lucidité à glacer le sang, il fait parler criminels et désespérés dans 500 histoires de deux pages. Micro par la taille, et fictives on l’espère bien, mais parfois d’une justesse à se jeter sous un train. Il est bien question du sens de la vie et aussi des conventions sociales quand cette femme dit qu’elle n’avait «jamais servi à aimer un homme ni à mettre des enfants au monde», mais que le travail lui «donnait une excuse d’exister». Sans le couvert…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.