Le football, opium des ouvriers

mar, 22. mai. 2018

Accusé de maltraiter les ouvriers, le comité d’organisation de la Coupe du monde 2022 a mis sur pied un tournoi pour les travailleurs. Un documentaire à la fois léger et terrible à voir lundi sur RTS2. Le cynisme, comme la bêtise, n’a pas de limite. Une illustration en est donnée quand le comité d’organisation de la Coupe du monde 2022 au Qatar met sur pied un tournoi pour les ouvriers. Un coup marketing qui doit permettre de soigner l’image d’un pays connu pour son manque d’égard envers les travailleurs.

Au Qatar, le passeport des ouvriers est confisqué dès leur arrivée. Piégés, ils sont contraints de travailler jusqu’à douze heures par jour, 6 ou 7 jours sur 7, pour des salaires de misère. Sans compter les morts sur les chantiers, innombrables.

Mais dès que l’on parle de foot, les…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...