Mobilisation moindre sur le site de Romont

jeu, 17. mai. 2018

Les syndicats peinent à mobiliser les employés romontois de Nespresso contre le réaménagement d’horaire désiré par la multinationale.

FRANÇOIS PHARISA AVEC L’ATS

«Vie privée sacrifiée, santé en danger», «Non à l’horaire de la mort» ou encore «A bas la Nespression». Une cinquantaine d’employés des sites de production de Nespresso, soutenus par des représentants du syndicat Unia, ont scandé leur mécontentement mardi à Lausanne durant près de deux heures, devant le siège du fabricant de capsules de café. Ils ont réclamé l’ouverture de négociations sur leur nouvel horaire de travail qui, selon eux et le syndicat, péjorerait leurs conditions de travail.

Pour rappel, il y a trois semaines, la direction de Nespresso a annoncé un projet de réorganisation du temps de travail sur ses trois sites…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...