Mobilisation moindre sur le site de Romont

jeu, 17. mai. 2018

Les syndicats peinent à mobiliser les employés romontois de Nespresso contre le réaménagement d’horaire désiré par la multinationale.

FRANÇOIS PHARISA AVEC L’ATS

«Vie privée sacrifiée, santé en danger», «Non à l’horaire de la mort» ou encore «A bas la Nespression». Une cinquantaine d’employés des sites de production de Nespresso, soutenus par des représentants du syndicat Unia, ont scandé leur mécontentement mardi à Lausanne durant près de deux heures, devant le siège du fabricant de capsules de café. Ils ont réclamé l’ouverture de négociations sur leur nouvel horaire de travail qui, selon eux et le syndicat, péjorerait leurs conditions de travail.

Pour rappel, il y a trois semaines, la direction de Nespresso a annoncé un projet de réorganisation du temps de travail sur ses trois sites…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.