Nespresso ne veut pas d’Unia

sam, 12. mai. 2018

Le syndicat dénonce le nouvel horaire proposé par Nespresso à ses employés. Il demande l’ouverture immédiate de négociations.

Le personnel du site romontois de Nespresso serait majoritairement opposé au réaménagement des horaires de travail que l’entreprise lui propose. C’est ce que révèle un sondage réalisé en début de semaine par la commission du personnel. Quatre des cinq équipes de production y ont répondu. «54% des employés rejetteraient le nouvel horaire, contre 34% qui l’accepteraient. Ce qui est extrêmement significatif», rapporte Armand Jaquier, secrétaire régional d’Unia, joint mercredi par téléphone.

Pour rappel, Nespresso souhaite introduire un horaire en quatre équipes (tournus de 4 x 8 heures), avec à la clé une augmentation du temps de travail hebdomadaire de 41 à 43…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Famille relogée après l'incendie d'une villa à Nuvilly

Vendredi, peu avant 20 heures, le Centre d’engagement et d’alarme de la police cantonale était avisé d’un début d’incendie d’une villa, à Nuvilly. A leur arrivée sur place, les agents ont constaté que le couvert de la terrasse, ainsi qu’un pan de la toiture étaient en feu.