Pixels et caetera

sam, 12. mai. 2018

Jeudi prochain, Thomas Pesquet, l’astronaute fran- çais qui a passé 196 jours à bord de la station spatiale internationale, donnera une conférence à Bulle et dialoguera avec le public. Quelles autres questions lui poser dont nous ne supposons déjà la réponse, la beauté de la Terre, sa fragilité, l’infini de l’espace, sa puissance…? Lui qui a vu d’un seul coup d’œil la distance qui sépare l’Australie de la Suisse, comment ne pas lui demander si, de là-haut, il est possible d’observer un signe distinctif qui fait de notre pays cet endroit recherché pour venir y mourir librement, par son consentement seul, comme a choisi de le faire ce scientifique australien venu bénéficier du suicide assisté? Plus que centenaire, las de la vie au point de vouloir enfin mourir, le vieil homme vient…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...